Aujourd’hui, 26 Septembre : Journée mondiale de la contraception

 

Le 26 Septembre, c’est la journée internationale de la contraception instituée en 2007. Elle concerne aussi bien les jeunes que les plus âgés, toute personne sexuellement active.

La contraception c’est l’ensemble des moyens utilisés qui permettent aux individus d’éviter la survenue d’une grossesse non désirée et d’avoir le nombre d’enfants voulus au moment voulu. Cette journée est l’occasion de mieux faire connaitre les différents moyens de contraception de manière à réduire le nombre de grossesses précoces et non désirées, de réduire la mortalité infantile et les risques liés à la grossesse chez les femmes, et d’éviter la transmission du VIH des IST (Préservatifs). Encore aujourd’hui, les méthodes contraceptives ne sont pas suffisamment utilisées au Congo.

Attention aux fausses croyances au sujet de la contraception

Non. Les contraceptifs modernes ne rendent pas stériles. Leurs effets sont réversibles sauf la ligature des trompes et la vasectomie qui sont irréversibles.

Non. Les contraceptifs modernes ne provoquent pas le cancer. Ils réduisent le risque du  cancer des organes reproducteurs de la femme.

Non. La quinine, la tétracycline et le décaris ne peuvent pas prévenir la grossesse. Ces médicaments n’ont pas d’effets contraceptifs.

Dites NON aux grossesses précoces et non désirées

Au Congo, selon les résultats de l’enquête démographique et de santé du Congo (EDSC-II), 27% des jeunes filles de 15 à 19 ans sont déjà mères.

Chers jeunes, fréquentons les Centres de santé pour avoir des informations sur la contraception afin d’éviter les grossesses précoces et non désirées et mieux planifier mon avenir.

Planifier les naissances pour le bonheur de votre famille

Selon les chiffres de l’OMS au premier trimestre 2018, on estime à 214 millions de femmes dans les pays en développement qui souhaiteraient retarder le moment d’avoir d’enfants mais qui n’utilisent aucun moyen de contraception. Les contraceptifs modernes existent pour décider quand avoir des enfants en espaçant vos naissances, en planifiant la taille de votre famille et en évitant les grossesses non désirées

Fréquentons les centres de santé pour nous renseigner sur les méthodes contraceptives existantes afin de faire un choix éclairé de la méthode qui nous convient.

Méthodes contraceptives modernes

Voici pour vous, quelques méthodes de contraception que nous avons repéré.

Image Enregistrée sur Google. Moyen de Contraception.
  • L’implant

C’est une méthode contraceptive contenant de la progestérone diffusé lentement dans le sang à travers 2 bâtonnets insérés sous la peau du bras, avec une efficacité vérifiée à 99,9%.

Le dispositif Intra-Utérin : Dispositif flexible en plastique enroulé de cuivre et muni de fils inséré dans la cavité en passant par le vagin. Son efficacité est de 99,6%

Injectable de 3 mois : C’est un contraceptif à base de pro gestation à libération lente et prolongée. A administrer tous les 3 mois, efficace à 99,7%.

Contraceptif Oral combiné : C’est une plaquette de 28 comprimés dont 21 blancs ou beiges actifs contenant des hormones (progestérone et œstrogènes) et 7 comprimés bruns ou marrions contenant du fer.

Pilule orale progestative : Il s’agit d’une plaquette de 28 comprimés ou plus de même couleur renfermant de petites quantités d’une seule hormone (progestérone) et sans œstrogène.

Le préservatif : méthode contraceptive à double action, protège en même temps contre les grossesses non désirées et les IST.

Consultez votre médecin pour mieux comprendre le fonctionnement des méthodes contraceptives afin de choisir une contraception qui vous convient.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *