Coalition de Plaidoyer sur les droits de la SSR au Congo

Le projet de « Promotion des droits et autonomisation socio-économique des femmes et filles vulnérables » mis en œuvre par AZUR Développement avec l’appui financier de l’Union européenne vise à contribuer à la réduction de la vulnérabilité des femmes et des filles par l’accès aux services de santé sexuelle et de la reproduction et leur autonomisation économique.

Le projet compte mener des activités de formation, de sensibilisation et de promotion des services de santé sexuelle et de la reproduction et du VIH/SIDA offerts par les centres de santé dans six arrondissements de Brazzaville, six arrondissements de Pointe-Noire et trois localités de la Bouenza (Loutete, Yamba et Nkayi). Le 04 Octobre dernier, l’association a organisé un atelier sur l’élaboration de la stratégie de plaidoyer à son siège à Mfilou.

Basé sur le partage d’expérience, cet atelier a connu la participation de Rachelle NGOUONI, directrice de la planification familiale, deux OSC venues de la RDC (Si Jeunesse Savait et Afia Mama) travaillant sur la thématique de la santé sexuelle et reproductive (SSR), l’ACBEF figure sur la promotion des droits de la SSR au Congo, sept OSC de femmes sélectionnées à Brazzaville (ASD, CADASE, UAFPA), Pointe-Noire (ANEP, AHAF), et la Bouenza (ASA, AAB), et un représentant du réseau des jeunes AFRIYAN, ainsi que l’équipe de projet et deux membres de la direction d’AZUR Développement.

Intérêt du plaidoyer sur la SSR

Le plaidoyer sur la SSR contribue à améliorer la législation ainsi que les politiques publiques existantes impactant l’accès aux services de santé sexuelle et reproductrice. Il s’agit d’engager les décideurs dans une cause dont les accomplissements sont rarement possibles sans leur soutien, les amener à traduire les engagements pris par le pays dans le cadre de la santé sexuelle et de la reproduction, tant au niveau national, qu’au niveau international.

AZUR Développement a mené en Avril 2018, une étude sur l’environnement juridique de la SSR au Congo. Il en résulte, l’absence de loi spécifique sur la SSR au Congo et l’insuffisance de structures de prise en charge des femmes sur la santé sexuelle et le manque d’information sur la SSR, plus déplorable dans les localités à l’intérieur du pays.

L’association congolaise pour le bien-être familial (ACBEF), figure en matière de promotion des droits de la SSR au Congo, a réalisé des plusieurs actions visant à améliorer l’accès à des services de qualité complets et intégrés de santé sexuelle et de la reproduction, y compris l’accès à l’information et aux conseils. L’association a travaillé dans le cadre de cette action avec les hôpitaux des différents départements concernés par l’action et les structures cliniques de l’ACBEF. Selon une étude menée par elle, au cours des vingt dernières années, le ratio de mortalité maternelle est passé de 781 à 426 décès maternels pour 1000 naissances vivantes, la mortalité néonatale de 33 à 22 décès et la mortalité infantile de 75 à 39 décès pour 1000 naissances vivantes. Les complications obstétricales représentent 70% des causes de décès maternels dont 13% sont dues aux avortements.

Au Congo, la Direction de la planification familiale travaille depuis 2016 sur le plan d’action (2016-2020) dont l’objectif est d’accroître d’ici 2020, le taux de prévalence contraceptive de 20% à au moins 40% en améliorant l’accès, la disponibilité et la qualité des services de planification familiale.

Présentation du plan stratégique pour le repositionnement de la planification familiale. Atelier sur l’élaboration de la stratégie de plaidoyer.

Expériences de Si Jeunesse Savait et Afia Mama sur la SSR

Si Jeunesse Savait est une OSC basée en RDC qui oeuvre pour l’accès aux services de santé sexuelle en RDC. Son action consiste au référencement des jeunes vers les centres de santé. Comme résultat obtenu, la fréquentation des centres de santé par les jeunes leur ouvrant ainsi les services qui leur sont adaptés. Si Jeunesse Savait a également insisté sur la création des clubs de jeunes et parents afin d’augmenter leurs connaissances sur la SSR. Dans ce cas de figure le défis reste le manque ou l’insuffisance des coins de jeunes dans le zones de santé. En outre, la structure a mené un plaidoyer fort au niveau du gouvernement sur l’accès des jeunes aux services de planification familiale.

Afia Mama met en œuvre une action de plaidoyer dans 5 zones de santé à Kinshasa. Pour l’association, il est important de mener des études sur la communauté dans laquelle on compte intervenir avant la réalisation de tout projet :

– Un plaidoyer efficace tire sa source dans la communauté.
– Le plaidoyer doit commencer au niveau local. Beaucoup de temps à la planification avant de faire le plaidoyer.
– Un bon plaidoyer doit se faire sur les statistiques, cela interpelle le bailleur.
– Rencontrer les acteurs de la communauté, car chaque acteur a sa position.
– Faire adhérer la communauté. Sécuriser les données des plaidoyers.

Activités de Plaidoyer

Travaux de groupe. Elaboration de la stratégie de plaidoyer.

Les participants à cet atelier ont élaboré la stratégie de Plaidoyer du projet durant 1h des travaux de groupe suivant deux thématiques: l’adoption de la loi sur la planification familiale et l’accès aux services de la SSR. Les groupes ont travaillé sur la base d’une méthodologie commune conçue autour d’une matrice de planification comprenant les piliers de réflexion suivants :

. Identification des thématiques spécifiques;
. Identifications des problèmes spécifiques ;
. Définition des objectifs SMART ;
. Détermination des cibles ;
. Détermination des stratégies ;
. Mobilisation ressources ;
. Echéancier ;
. Mise en œuvre des actions planifiées ;
. Résultats escomptés ;
. Suivi et évaluation ;
. ONG leader.

Notant que l’association AZUR Développement travaillera dans la mise en oeuvre de ces actions de plaidoyer avec une coalition des OSC de femmes au Congo pour réaliser des campagnes de sensibilisation sur les droits en matière de SSR, la prévention des grossesses précoces et non désirées, la planification familiale et le VIH/SIDA, ainsi que l’orientation des femmes et jeunes filles vers les centres de santé.

 

 

 

 

 

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *