Joclar reprend goût à la vie

 

Cheveux teintés, regard sombre, Joclar est une jeune fille au caractère difficile révèle sa formatrice. Violée par son pasteur d’où est née une petite fillette, la jeune fille reprend goût à la vie grâce à la formation en coiffure initié par Azur Développement.

Si elle est souriante et douillette, Joclar porte encore les stigmates de cet épisode douloureux de sa vie. La preuve, elle a encore du mal à l’évoquer vu qu’elle ne comprend pas toujours comment cela est arrivé. « C’est mon pasteur qui m’a violée. Il était très proche de la famille, vu que ma mère avait emmené mes cinq sœurs il y a trois mois pour se faire soigner et elles avaient trouvé la guérison. J’avais confiance en lui, je ne pouvais pas imaginer qu’il pouvait me faire du mal. C’est l’une des raisons qui m’a poussé à le suive lors de la retraite » explique la jeune fille la voix enrouée.

Naïve et zélée par sa nouvelle quête de la foi, elle suit les yeux fermés le pasteur qui la convint que d’autres adeptes les attendaient au lieu de la retraite « le premier jour, on s’est retrouvé à trois, puis le second l’autre pasteur s’est déplacé, et il m’a pris de force » dit-elle, les yeux fixés dans le vide. Blessée et honteuse, elle n’arrive pas à en parler à sa famille. « Le pasteur m’avait menacé de me taire, sinon ma mère allait mourir lors de son accouchement si je révélai cet acte » confie Joclar qui ne supporte plus de garder le secret et se livre à sa sœur.

Une histoire qui a fait un grand scandale dans le quartier. Des langues se délient et selon les enquêtes, Joclar n’est pas l’unique à être tombée dans ses filets « Saisi de l’affaire, le pasteur est écroué, ses deux églises sont saccagées et brulées » explique Joclar. Et suite à ces évènements, la jeune fille est orientée au guichet unique, où elle sera suivie psychologiquement pendant plus d’une année avant de bénéficier d’une formation en coiffure. 

Impatiente, Joclar souhaite rapidement acquérir des connaissances en coiffure, histoire de prouver à son entourage qu’elle en mesure de se prendre en main. « Les séquences de travail, on apprend par rapport à la fréquence des clients,» a fait savoir cette dernière. Elle souhaite que les jours prochains soient plus productifs.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *