La promotion des droits de la santé sexuelle et de la reproduction et l’accompagnement socio-économique des femmes et filles vulnérables par AZUR Développement

AZUR Développement met en œuvre depuis Février 2018 le projet de « Promotion des droits et autonomisation socio-économique des femmes et filles vulnérables » avec l’appui financier de l’Union européenne.

Ce projet qui couvre trois (3) départements à travers le pays (Brazzaville, Pointe-Noire et la Bouenza), vise à informer les populations sur les droits à la santé sexuelle notamment le droit à la contraception, la planification familiale, la prévention des grossesses précoces et/ou non désirées, la prévention du VIH/SIDA ainsi que l’accompagnement des femmes séropositives. Le projet comprend un deuxième volet qui consiste à l’autonomisation socio-économique des femmes et filles vulnérables qui seront recensées lors des sessions de sensibilisation. En effet, ce volet économique a pour objectif de permettre aux femmes en situation de vulnérabilité de faire des formations professionnelles d’entreprendre une activité génératrice de revenus afin de contribuer à leur autonomisation.

AZUR Développement travaille dans le cadre de ce projet, en synergie avec 14 OSC (organisations de la société civile) qui interviennent sur les questions des droits des femmes et mènent des sessions de sensibilisation auprès des populations cibles dans les hôpitaux et centres de santé, dans les écoles et aussi dans les quartiers.

Session de sensibilisation. Guichet unique de Brazzaville.

Les OSC ont donc tenu à Brazzaville une session de sensibilisation au guichet unique de Brazzaville géré par AZUR Développement et ASI, le 02 Août 2019, en présence d’une vingtaine de femmes victimes de violence, et qui bénéficient des services du guichet.

Le message des animateurs a consisté à sensibiliser les femmes et les filles sur les grossesses précoces et no désirées et sur l’importance de la planification familiale. Les animateurs se sont chargés d’orienter les femmes vers les CSI ciblés par le projet et ont procédé à la remise des dépliants prévus par le projet.

Apres la phase sensibilisation, s’en est suivi le deuxième volet du projet par les membres de l’équipe des AGR, qui n’est autre que le volet AGR et formation professionnelle. Une liste d’enregistrement a été mise à la disposition des participantes pour un meilleur suivi.

Session de sensibilisation. Guichet unique de Brazzaville.

A Pointe-Noire, département où le projet est aussi mis en œuvre, les animateurs ont identifié 3cas de viol de mineurs. Au centre de santé intégré de Mpaka, une fille mère de 15ans, tombée enceinte de son père qui abuse d’elle depuis qu’elle a 6ans. Son bébé de 21 mois malnutri et elle ont été pris en charge en planification familiale par le projet au CS de Mpaka.

Le projet de « Promotion des droits et autonomisation socio-économique des femmes et filles vulnérables » vise à atteindre 4000 femmes et 2000 filles à travers des sessions de sensibilisation qui seront conscientes de leurs droits sexuels et reproductifs, et seront capables d’éviter les grossesses précoces, non désirées, et de se protéger contre le VIH/SIDA.

Parmi elles, 500 femmes et jeunes filles vulnérables pourront bénéficier d’un soutien économique, des formations professionnelles, gérer des activités génératrices de revenus et être autonomes au niveau économique.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *