Les leaders communautaires de la ville de Nkayi à l’école du savoir

Dans le cadre du projet autonomisation économique des femmes et filles vulnérables en zone rurale et urbaine à l’ère du numérique, il s’est tenu le jeudi 08 juillet 2021 dans la salle de réunion « Le Ravi » à Nkayi, un atelier de sensibilisation qui a regroupé les leaders communautaires et autres parties prenantes sur les violences faites aux femmes et aux filles et de remise des kits des activités génératrices de revenus (AGR) et d’insertion professionnelle des femmes et des filles organisé par l’ONG AZUR Développement avec le financement de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la Francophonie avec Elles.


Placé sous la houlette du délégué de la dite ONG et dont on y a noté la présence des représentants des autorités municipales et administratives de la localité, signalons que vingt-huit (28) participants ont pris part à cet atelier.
Après le mot de bienvenue et la présentation des objectifs et résultats attendus dudit atelier par Mr Alain NDAMBA, quatre sous thèmes ont été présentés. Il s’agit de :


« Présentation sur les violences faites aux femmes et aux filles » développé par Mr Lucien NZILA, consultant auprès de l’association AZUR Développement ; « Présentation sur le cadre juridique de lutte contre les violences sexuelles » par le procureur Quefére MISSENGUE.
S’agissant du 3ém et 4ém thème à savoir : « Présentation des services du guichet unique d’assistance aux femmes et filles victimes de violences » puis « Présentation des activités de la composante autonomisation économique et des résultats obtenus à mi-parcours » présenté tour à tour par Mesdames Cethy BATANGOUNA et Charlène MAKOSSO, respectivement animatrice locale du guichet unique et Coordonnatrice de projet, un échange interactif s’en est suivi par les participants.
En rappel, il sied de noter que ce projet, est mis en œuvre dans trois (03) départements de notre pays, Brazzaville, Pointe-Noire et dans la Bouenza, vise entre autres objectifs de permettre un meilleur accès des femmes et des jeunes filles vulnérables aux opportunités de formation, insertion socio-professionnelle et économique pour leur autonomisation ; et d’améliorer les aptitudes des femmes et filles vulnérables à prévenir les grossesses précoces, non désirées et les violences sexuelles en renforçant leur accès à l’information et aux services de santé sexuelle et de la reproduction offert par les centres de santé partenaires du projet.


Signalons qu’au cours de cet atelier, les participants ont également suivi deux (02) témoignages des bénéficiaires de la composante économique dont l’une avait bénéficié d’une activité génératrice de revenue (AGR) de fabrication et vente de manioc et l’autre avait bénéficié des kits d’insertion de coiffure notons que grâce à ces AGR ces bénéficiaires sont devenue autonome et elles font face à la scolarité de leurs enfants.
Ces témoignages ont été suivis de la remise symbolique des kits d’AGR à cinq (05) femmes par Mme KADY BAZOUNGUISSA Ida Audrey Fernande Directrice Départementale des Affaires Sociale de la Bouenza.
Ces femmes ont reçu chacune d’elle un kit en fonction de son AGR notons :
-Une (01) AGR en vente de gateau+yaourt ;
-Deux (02) AGR en vente de poisson frais ;
-Deux (02) AGR en vente de friperie.


En somme de ceux qui précédent cet atelier de sensibilisation a été clôturé par un mot de remerciement suivi d’une photo de famille et une collation offerte aux participants.

ONTSIAI Jean Pierre, Journaliste

You May Also Like